Examen VTC : êtes – vous prêt?

Depuis le 2 février 2016, le secteur du VTC a dû faire face à de nombreux changements.

Aujourd’hui, les personnes souhaitant avoir accès à la carte VTC peuvent passer l’examen VTC en candidat libre. Une première session d’examen s’est déroulée le 5 avril 2016, retour sur cette première expérience et les leçons à en tirer.

Les différentes épreuves

Les prétendants au titre ont dû passer 6 épreuves de 30 minutes chacune, soit 3h au total.

Les matières, diverses, demandent une connaissance globale du secteur, mais aussi des compétences plus pointues. Les différents modules qui ont été abordés sont :

  • Règlementation coeff 4 –  8/20
  • Sécurité routière coeff 3, avec une note minimum de 8/20
  • Gestion d’entreprise coeff 2, 8/20
  • Relation client coeff 1
  • Langue française coeff 1
  • Anglais coeff 1

L’examen VTC en candidat libre ou avec formation?

Avec l’ouverture de l’examen VTC en candidat libre, de nombreux prétendants au titre ont décidé de le passer sans formation préalable.

Ainsi, à la suite de la première session d’examen, nous vous partageons nos retours de correcteurs et notre ressenti.

En effet, la majorité de ceux qui se l’ont passé dans notre centre étaient candidats libres. Avec une écrasante majorité de capacitaires et de personnes déjà dans le milieu du transport.

Ainsi, nous préconisons un minimum de préparation, notamment pour des matières telles que la réglementation des transports , la gestion d’entreprise…

L’examen VTC en candidat libre est accessible aux personnes déjà dans le transport et aux capacitaires car ils ont déjà une connaissance globale de ces modules, cependant, un minimum de préparation est nécessaire car certaines questions sont pointilleuses, et nécessitent un encadrement et de la révision.

Pour conclure, l’examen VTC n’est pas un examen simple. Pour les personnes qui sont déjà dans le milieu du transport, nous préconisons une préparation type « formation VTC pour capacitaires/LOTI« , pour les autres, la formation VTC en accéléré serait le compromis idéal entre une formation rapide et une approche générale des questions à connaître.

Les personnes ayant plus de difficulté pourront opter pour d’autres formations plus longues et avec plus d’encadrement.

Si vous souhaitez vous rassurer ou avoir une idée de ce qui vous attend, voici un exemple d’examen VTC.